Coronavirus: les universités francophones maintiennent les cours en ligne jusqu’à la fin du quadrimestre

Coronavirus: les universités francophones maintiennent les cours en ligne jusqu’à la fin du quadrimestre

On s’y attendait… Après une vidéo-conférence avec la ministre de l’enseignement supérieur qui n’a débouché que sur des constats, les recteurs des universités francophones ont décidé pour « poursuivre leur enseignement sous forme virtuelle jusqu’à la fin du quadrimestre ». Elles rejoignent en ceci la position des Universités néerlandophones,. « Outre l’aspect protecteur de la mesure, elle permet une planification sereine dans la continuité en évitant les problèmes d’un retour hypothétique, et à une date inconnue, vers l’enseignement en présentiel », disent les recteurs.

« Même en tenant compte de la période des vacances de printemps qui nous mène au 19 avril, il est déjà hautement probable qu’il sera alors toujours pour le moins déconseillé, pendant plusieurs semaines encore, de réunir physiquement de grands groupes. De plus, lever l’incertitude sur l’organisation de nos enseignements permet de se focaliser sur les questions plus délicates qui ne sont pas réglées par le virtuel ».

Une question brûle les lèvres des 100.000 étudiants universitaires : qu’en sera-t-il des examens ? « Il est encore prématuré de prendre des décisions en matière d’organisation des examens, mais toutes les Universités se fixent comme but de clôturer le deuxième quadrimestre, en ce compris les évaluations, sans déroger significativement au calendrier initialement prévu. Cela permettra de maintenir le calendrier de la seconde session et de démarrer l’année académique 2020-2021 en laissant les problèmes actuels derrière nous ».

Sur le même sujet
Université
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous