Coronavirus - La criée au poisson flamande constate une baisse de la vente de poisson

La criée, qui a des sites à Ostende et Zeebrugge, remarque également que les prix de certains poissons sont en forte baisse, en raison d'une suroffre. Il y avait déjà un recul des prix mais il a été accentué par le crise du coronavirus, selon Tom Premereur, directeur de la criée.

Vu le contexte, de nombreux bateaux ont été anticipé leur entretien, qui est d'habitude réalisé fin avril, début mai. Cela devrait faire diminuer l'offre et stabiliser les prix.

La criée au poisson dit par ailleurs faire face à un manque de masques buccaux. "Je comprends que les prestataires de soins soient prioritaires, mais mon personnel est aussi en contact avec des gens et de l'alimentation. Actuellement, nous sommes occupés à en fabriquer nous-mêmes pour tout le monde", poursuit le directeur de la Vlaamse Visveiling.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous