Accueil

Pourquoi les Diables nous rendent-ils fiers?

Marketing bien ficelé ou sympathie spontanée ? Envie de faire la fête ou nationalisme suspect ? De quoi les Diables rouges sont-ils le nom ?

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 2 min

Le dernier match de qualification de l’équipe nationale de foot pour l’Euro 2016, remporté mardi soir 3-1 face à Israël, a fait un véritable carton en télévision. Côté francophone, la RTBF annonce 1.032.878 téléspectateurs sur la Une, soit 54,4 % de part d’audience. Et c’est encore mieux au nord : 1.746.261 personnes ont regardé le match en live ou en différé le jour même sur la VRT, soit une part d’audience de 61,4 %. Ces « scores » ont beau s’enchaîner – en moyenne, les dix matchs disputés par les Diables rouges lors de la campagne qualificative pour l’Euro ont été suivis par 882.118 téléspectateurs, près de 50 % de part d’audience –, il ne faudrait pas les banaliser trop vite. Par-delà le « quantitatif », ceux qui, avant-hier, ont assisté aux réjouissances d’après-match ont été frappés par le rapport « qualitatif » entre ces onze jeunes millionnaires et les spectateurs de toutes conditions venus les voir jouer.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs