Coronavirus: les portillons du métro fermés, la Stib se justifie

Depuis plusieurs jours, des usagers des transports en commun bruxellois s’interrogent : pourquoi les portillons dans les stations de métro de la Stib sont-ils fermés alors que cela oblige les passagers à sortir leur carte abonnement et à toucher une surface potentiellement infectée par le coronavirus pour valider leur titre de transport ?

Ce lundi, le community manager de la Stib a répondu sur Twitter à la question soulevée : la fermeture des portillons sert « à réduire le taux de fraude et donc à réduire le nombre de voyageurs dans nos véhicules lorsque les déplacements pas nécessaires sont interdits ». Le débat peut se poursuivre…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous