Coronavirus - Avec le coronavirus, les livreurs de lait de nouveau en vogue au Royaume-Uni

Milk & More a indiqué lundi recruter 100 livreurs supplémentaires pour faire face à la forte hausse de la demande après les appels du gouvernement britannique à respecter la "distanciation sociale".

Dans un passé pas si lointain, il était courant de voir des livreurs de lait parcourir les rues avant l'aube au Royaume-Uni, très friand de lait, où il se verse même dans le thé.

Selon l'organisation professionnelle Dairy UK, 89% de tout le lait vendu dans le pays en 1980 était livré à domicile. Mais avec les changements d'habitude des consommateurs et la concurrence accrue des supermarchés, cette proportion est tombée à 30% dans le milieu des années 1990 puis à 2,8% seulement en 2015. La plupart des clients étaient des personnes âgées.

Mais le Covid-19 a changé la donne. "Nous n'avons potentiellement jamais eu un rôle aussi important qu'aujourd'hui", a déclaré le directeur général de Milk & More, Patrick Muller.

Livreur depuis 40 ans à Chester-le-Street, dans le nord-est de l'Angleterre, Colin Henderson confirme cette effervescence: "Ma tournée me prend une heure de plus chaque jour maintenant. La laiterie avec laquelle je travaille dit que c'est juste fou".

"J'espère que quand ce sera fini, les gens resteront" clients, ajoute-t-il, cité par l'agence PA.

De nombreuses entreprises de livraison de lait se sont diversifiées au fil du temps, ajoutant d'autres produits alimentaires à leur offre, comme du pain, du bacon et des œufs, mais aussi du papier toilette ou du compost.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous