Coronavirus: la police met fin à une fête de rue à laquelle participait un bourgmestre

Coronavirus: la police met fin à une fête de rue à laquelle participait un bourgmestre

Samedi soir à Izegem, la police a dû intervenir pour mettre fin à une fête, ce qui est contraire aux mesures de confinement actuellement en vigueur. Un homme jouait de la musique depuis son garage et les voisins pouvaient apprécier le concert de l’allée de garage. Surprise, le bourgmestre Bert Maertens (N-VA), qui habite la rue, faisait partie des personnes sur place.

Le bourgmestre assure qu’il ne s’agissait pas d’une fête de quartier organisée. « C’était une initiative bien intentionnée pour soutenir le personnel soignant. La femme du DJ travaille dans les soins et l’homme a fait de la musique en soutien à son épouse et ses collègues. Tout le monde a été invité à écouter la musique à distance », a expliqué Bert Maertens à la VRT, assurant que « tout le monde se tenait à une distance de sécurité les uns des autres ».

Alertés par un voisin, les policiers ont mis fin à la petite fête. « Pour moi, les gens étaient à une distance sûre les uns des autres mais les policiers en doutaient et ne voulaient pas prendre de risques. Je ne les ai pas contredits ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous