Accueil Société

Carnet de bord d’une cardiologue aux soins intensifs: «Le tsunami est là, on y fait face avec un élan... magique»

Chaque jour, dans « Le Soir », un membre du corps médical revient sur sa journée de lutte contre le coronavirus. Sabrina Joachim, cardiologue aux soins intensifs de la Citadelle de Liège, raconte.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Ce lundi, je n’ai pas reconnu mon hôpital : pas de voitures sur les routes, des parkings vides et, en arrivant, j’ai eu l’impression de travailler le week-end, tant l’hôpital était désert. Mais dans mon unité de soins intensifs, qu’on appelle « salle 30 », l’organisation avait radicalement changé. C’est un autre service, une autre médecine – c’est impressionnant !

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Echement Marie-anne, mardi 24 mars 2020, 15:18

    Il n’y a pas de mots assez forts pour remercier tous ces soldats du front et n’oublions pas non plus tout l’intendance...techniciennes de surface...et bien d’autres...

  • Posté par Rousseau Patrick, mardi 24 mars 2020, 15:11

    Merci de tout cœur pour votre dévouement que je connais pour avoir été hospitalisé plusieurs fois. Courage à vous.

  • Posté par Schaffeneers Marie, mardi 24 mars 2020, 14:44

    Milles et milles mercis, admiration et respect, pour vos équipes soignante attelés à cette dure tâche .

  • Posté par CREPIN Hugues, mardi 24 mars 2020, 14:41

    On ne peut qu'exprimer le respect devant la masse de travail et de dévouement actuellement déployé par le corps médical

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs