Accueil Économie Consommation

Coronavirus: l’e-commerce non-alimentaire est en plein boom

Les ventes par internet d’ordinateurs, d’articles de jardinage et de congélateurs sont multipliées par deux à trois à cause des mesures de confinement. Mais cela ne sauve pas les vendeurs de la catastrophe économique…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Privé d’ouverture de ses magasins depuis mercredi midi dernier (le 18 mars) dans le cadre des mesures de lutte contre l’épidémie de coronavirus, le commerce non-alimentaire est – on s’en doute – en grande souffrance depuis lors. C’est ce que confirme Comeos au Soir. « Pour ce secteur, c’est la catastrophe », déclare Dominique Michel, administrateur délégué de la fédération du commerce organisé en Belgique. Depuis l’entrée en vigueur des mesures restrictives qui les visent, « nos membres actifs dans le non-alimentaire doivent faire face à des pertes de 70 à 100 %. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs