Deux milliards de confinés, plus de 16.000 morts, 174 pays touchés: la majorité du monde frappée

Plus de 1,8 milliard d’habitants confinés, un bilan qui dépasse 16.000 morts et les systèmes de plusieurs pays développés au bord de l’asphyxie : la pandémie de coronavirus continue de s’accélérer et de semer le chaos partout à travers le monde.

Plus de 361.510 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 174 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

L’Italie, la France et l’Espagne les plus touchées

Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès en 24 heures sont l’Italie avec 602 nouveaux morts, l’Espagne (462) et la France (186).

L’Italie, qui a recensé son premier décès lié au coronavirus fin février, compte 6.077 morts pour 63.927 cas.

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao), où l’épidémie a débuté fin décembre, a dénombré au total 81.093 cas (39 nouveaux entre dimanche et lundi), dont 3.270 décès (9 nouveaux), et 72.703 guérisons.

Les pays les plus touchés après l’Italie et la Chine sont l’Espagne avec 2.182 morts pour 33.089 cas, l’Iran avec 1.812 morts (23.049 cas), la France avec 860 morts (19.856 cas), et les États-Unis avec 499 morts (41.511 cas).

Le Royaume-Uni se confine

Ce mardi, ce sont les Britanniques qui découvrent le quotidien calfeutré. Le Premier ministre Boris Johnson, après des semaines d’atermoiements, s’y est finalement rallié, décrétant lundi soir un confinement pour au moins trois semaines au Royaume-Uni.

En Russie, c’est la fermeture effective des écoles qui est entrée en vigueur cette semaine, tandis que les Moscovites âgés de plus de 65 ans étaient contraints soit de rester chez eux, soit de se retirer dans leur maison de campagne.

La France est état d’urgence sanitaire. Les sorties sont limitées à 1 km de chez soi, pendant 1 heure maximum.

En Belgique le nombre de personnes infectées est de 3.743 mais des dépistements systématiques ne sont pas réalisés. 88 personnes sont décédées et le nombre d’hospitalisés est monté à 1.643 cas.

Et les systèmes de santé, y compris des pays les plus développés, sont au bord de l’explosion.

Une patinoire devenue morgue

Avec une image symbolique, une patinoire devenue morgue : à Madrid, les autorités ont dû opérer cette transformation pour entreposer des cadavres, lors d’une journée noire avec près de 500 morts en 24 heures. L’Espagne, deuxième pays le plus touché d’Europe, déplore au total 2.182 décès et plus de 33.000 infections.

Fait historique, la suspension du pacte de stabilité Union européenne et de croissance, c’est-à-dire ses règles budgétaires, est effective ce lundi. Même l’Allemagne, chantre de la rigueur économique, a décidé de suspendre ses restrictions constitutionnelles liées aux déficits publics.

Trump ambigu

Les États-Unis, eux, vont « très bientôt » se rouvrir au monde des affaires, a paradoxalement déclaré Donald Trump dans la nuit de lundi à mardi. « L’Amérique sera bientôt de nouveau ouverte aux affaires. Très bientôt. Bien plus tôt que trois ou quatre mois comme quelqu’un le suggérait. Bien plus tôt. Nous ne pouvons pas laisser le remède être pire que le problème lui-même. »

Après avoir minimisé – et moqué – la menace sanitaire pendant des semaines, puis s’être posé en président rassembleur d’un pays « en guerre », Donald Trump multiplie désormais les messages ambigus sur les restrictions en place pour limiter la propagation du Covid-19. Ses dernières déclarations semblent destinées à enrayer le vent de pessimisme qui souffle sur l’économie américaine et mondiale.

Plusieurs pays d’Afrique confinés

Question confinement, plusieurs pays d’Afrique s’y sont mis lundi, comme l’Afrique du Sud, pays du continent le plus touché, où des militaires ont été déployés dans la capitale économique Johannesburg.

Ont été parallèlement instaurés l’état d’urgence et le couvre-feu nocturne au Sénégal et en Côte d’Ivoire ; un confinement partiel à Alger et total dans la région de Blida, la plus touchée d’Algérie ; et le confinement dans la capitale économique de RD Congo, Lubumbashi, ainsi que dans les deux premières villes de Madagascar, Antananarivo et Toamasina.

Espoir en Chine

En Chine, les habitants de la ville de Wuhan, où le nouveau coronavirus a été identifié en décembre, sont autorisés à reprendre le travail et les transports publics redémarrent après deux mois de confinement. Mais mardi, le pays a fait état de 78 cas nouveaux cas, dont la grande majorité est des contaminations importées de l’étranger, faisant craindre une nouvelle vague de contagion.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous