Coronavirus: un match de Ligue des champions serait à l’origine d’une vague de contaminations

Coronavirus: un match de Ligue des champions serait à l’origine d’une vague de contaminations
Photo News

Alors que l’épidémie du coronavirus fait rage en Italie, plusieurs experts s’accordent pour dire que le match de Ligue des champions entre l’Atalanta et Valence pourrait être l’origine de nombreuses contaminations.

Délocalisé à Milan le 19 février dernier, ce huitième de finale aller avait attiré près de 45.000 supporters. Une concentration qui aurait favorisé donc la transmission du virus.

« Ce match a été une bombe biologique », estime Fabiano Di Marco, responsable du département pneumologie de l’hôpital Papa Giovanni XXIII de Bergame, dans un entretien accordé au Corriere della Sera.

Francesco Le Foche, immunologiste dans un hôpital de Rome, explique au Corriere dello Sport que « le timing correspond et il a été le point culminant de l’euphorie collective dans une saison de football unique pour ce club ».

Depuis la rencontre, des joueurs et des membres du personnel de Valence ont été testés positifs et les joueurs de l’Atalanta ont été mis en quarantaine.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Selon Peter Croonen, président de la Pro League, « le football doit s’inscrire dans la logique des efforts consentis par les autorités publiques » pour lutter contre  le coronavirus.

    Une unanimité… à confirmer pour figer définitivement le championnat

  • @News

    Par Guillaume Raedts

    Anderlecht

    Abandon des salaires du mois d’avril à Anderlecht: les discussions se poursuivent joueur par joueur

  • @News

    Par Frédéric Larsimont

    Division 1A

    La Pro League a toujours besoin du feu vert du gouvernement

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous