Coronavirus - La Bourse de Bruxelles et d'autres indices européens ouvrent en hausse de 4% (2)

La Bourse de Paris bondissait de 4,43% à 4.087,61 points, dans le sillage de la clôture de la Bourse du Tokyo en nette hausse, l'indice vedette Nikkei finissant sur un bond de 7,13%. Tokyo avait déjà fait exception lundi grâce à l'affaiblissement du yen.

En Allemagne, le Dax de la Bourse de Francfort grimpait de 5,7% à l'ouverture.

La Bourse de Londres augmentait, quant à elle, de 3,95%.

Milan et Madrid progressaient pour leur part de respectivement 3,25% et 3,51% dans les premiers échanges.

Dans le Bel 20, toutes les entreprises étaient franchement dans le vert mardi matin, même AB Inbev qui a pourtant annoncé retirer ses prévisions pour 2020 en raison de l'incertitude liée à l'épidémie du Covid-19.

Après être restés de marbre lundi devant les annonces spectaculaires de la Réserve fédérale américaine (Fed), les marchés ont donc repris quelques couleurs ce mardi à la faveur de nouvelles un peu meilleures sur le front sanitaire.

La Fed a annoncé lundi une nouvelle salve de mesures -dont l'achat illimité d'obligations ainsi que divers mécanismes d'aide directe aux entreprises, y compris les PME- pour préserver la première économie du monde des graves conséquences de la pandémie de Covid-19.

Les efforts de coordination internationale, qui montent en puissance, devraient également finir par porter leurs fruits.

Les 27 ministres des Finances de l'UE ont brisé un tabou lundi et pris une décision historique en renonçant aux règles de discipline budgétaire, mais ils doivent encore s'entendre sur des mesures plus fortes.

Alors que plus de 1,7 milliard d'habitants sont confinés et que le bilan de la pandémie dépasse 16.000 morts, le FMI a prévenu que la récession mondiale pourrait être pire cette année que pendant la crise financière de 2008.

Cependant, "les signes d'amélioration à Wuhan ou en Italie pourraient aider les marchés à se projeter" même si "de nombreux pays sont encore loin du pic épidémique", poursuit M. Le Liboux.

La ville chinoise de Wuhan (centre), berceau de l'épidémie de Covid-19, va en effet lever le 8 avril ses restrictions aux déplacements après plus de deux mois de confinement.

L'Italie a de son côté enregistré lundi une deuxième baisse consécutive du nombre de morts et de nouveaux cas positifs, alimentant l'espoir prudent d'un ralentissement de la pandémie même si la péninsule a passé la barre des 6.000 morts.

La monnaie européenne, qui s'était déjà appréciée la veille face au dollar après les nouvelles mesures de la Fed, valait 1,0842 dollar vers 06h50 GMT (07h50 heure belge), contre 1,0743 dollar lundi à 19h00 GMT.

Les cours du pétrole ont bien démarré mardi en Asie, dans la foulée de leurs gains de la veille après les annonces de la Fed. Vers 06h45 GMT le baril de brut américain WTI gagnait 4,54% à 24,41 dollars tandis que le baril de Brent de la mer du Nord prenait 4,11% à 28,14 dollars.

Quant au marché de la dette en zone euro, il restait stable mardi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous