Accord entre la direction d’Anderlecht et les joueurs: les Mauves ne toucheront pas leur prochain mois de salaire

Accord entre la direction d’Anderlecht et les joueurs: les Mauves ne toucheront pas leur prochain mois de salaire
Photo News

A l’initiative de Karel Van Eetvelt, bien aidé par Vincent Kompany dans ses démarches, les joueurs du Sporting d’Anderlecht ont accepté le principe de ne pas recevoir de salaire à la fin du mois d’avril (ni l’assurance groupe) suite à l’épidémie de Coronavirus qui a mis à l’arrêt le championnat de Belgique mais également les entraînements à Neerpede.

Dans un souci de faire des économies pour ne pas se mettre davantage dans le rouge, Karel Van Eetvelt, le nouveau CEO d’Anderlecht, a demandé à tous les employés de faire des efforts et les joueurs n’ont pas fait exception. Si les papiers doivent encore être signés par les principaux intéressés, un accord de principe entre la direction et les joueurs a été trouvé.

Cela permettra au Sporting d’économiser une somme aux alentours de trois millions d’euros. Van Eetvelt pourra remercier « Vince the Prince » qui a été précieux pour pousser ses coéquipiers à accepter de faire l’impasse sur un mois de salaire. Mais avaient-ils le choix alors que le risque d’un chômage économique (soit 2352,21 euros brut) qu’ils voulaient éviter leur pendait au nez ?

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Selon Peter Croonen, président de la Pro League, « le football doit s’inscrire dans la logique des efforts consentis par les autorités publiques » pour lutter contre  le coronavirus.

    Une unanimité… à confirmer pour figer définitivement le championnat

  • @News

    Par Guillaume Raedts

    Anderlecht

    Abandon des salaires du mois d’avril à Anderlecht: les discussions se poursuivent joueur par joueur

  • @News

    Par Frédéric Larsimont

    Division 1A

    La Pro League a toujours besoin du feu vert du gouvernement

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous