Accueil Société

Coronavirus: les 5 infos dispensables (ou pas) du mardi 24 mars 2020

Des gredins au chômage, du rire, des Anglais en Brexit at home, un semi-marathon ont fait de ce mardi une journée peu ordinaire.

Journaliste, webmaster & product owner Temps de lecture: 3 min

1. Le chiffre du jour

-30 %. Ce n’est malheureusement pas encore la baisse de la pandémie, mais une chute marquée de la criminalité en Belgique. Les malandrins sont au chômage ! Les maisons sont remplies de confinés et les rues vides dissuadent de mener des trafics divers et variés. Les gredins n’ont plus le moral et restent chez eux : la baisse du nombre de cambriolages concerne aussi les bureaux vides des entreprises, les magasins fermés ou les chantiers inoccupés.

À lire aussi Coronavirus: la criminalité recule de 30% en Belgique

2. L’image du jour

Un graphique vaut mieux qu’un long discours. Celui-ci, partagé par une journaliste néerlandaise, montre qu’un BBQ annulé, le télétravail et le confinement chez soi, cela peut tout changer (si on n’en était pas encore convaincu) :

3. La citation du jour

« Vivre, c’est une maladie mortelle. On n’en sortira pas vivant. On peut choisir d’en rire. Pour ne pas avoir à en crever… », rappelle notre excellent collègue, Nicolas Crousse dans son édito. On pourrait aussi citer la citation dans la citation (dans une vertigineuse mise en abyme), Nicolas Crousse rappelant ces mots d’Alphonse Allais : « Ne nous prenons pas au sérieux, il n’y aura aucun survivant ».

À lire aussi Face à la pandémie et à la morosité, la résistance par le rire

4. La bonne nouvelle du jour

Boris Johnson a enfin entendu la voix de la raison (le temps qu’elle traverse le Channel). La Grande-Bretagne connaît ce mardi son premier jour de confinement. « Je veux donner aux Britanniques une instruction très simple : vous devez rester chez vous », a déclaré Boris Johnson, ce lundi soir, décrivant le virus comme « la menace la plus importante à laquelle ce pays a été confronté depuis des décennies ».

Le monde scientifique en Grande-Bretagne est en ébullition, suite aux semaines de tergiversations des autorités britanniques. Devi Sridhar, professeure de santé publique à l’université d’Edimbourg, a pesté sur Twitter  : « On a l’impression que les gouvernements et les conseillers ont tourné en rond en parlant de ce qu’il fallait faire alors que la voie évidente consistait à mener des tests de masse, la localisation, l’isolement et la distanciation pour gagner du temps pour les services de santé (…). Les universitaires regardent leur nombril et les politiques se disputent au lieu de s’en tenir dès le début à des mesures décisives ».

À lire aussi «Soyez Churchill, Prime minister, plutôt que Chamberlain…»

5. Le détournement du jour : à la cave

Le confinement nuit-il à l’exercice ? En tout cas, pas à l’imagination. Merci à ce sportif en chambre (ou plutôt en cave) d’avoir partagé ce moment de semi-marathon (heureusement la vidéo ne dure pas le temps de sa performance) :

L’histoire ne dit pas (encore) si ce sport en cave peut devenir une nouvelle discipline olympique. Vu le report des JO à 2021, le Comité Olympique aura le temps de la réflexion.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Dispensables... ou pas

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko