Accueil Monde Europe

Coronavirus: au-delà des assurances de Poutine, Moscou se prépare à la vague de la pandémie

Le chef du Kremlin répète que la situation est « sous contrôle ». En forte hausse, les chiffres restent étonnamment faibles. Mais les précautions se multiplient dont la construction à la hâte d’un hôpital à Moscou.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La Russie, avec un décès et moins de 500 cas, continue de faire exception dans la crise mondiale du coronavirus. Face à l’incrédulité croissante des Russes soupçonnant un bilan médical plus lourd, Vladimir Poutine se veut rassurant. « Malgré le risque élevé, la situation est dans l’ensemble sous contrôle », a insisté le chef du Kremlin lorsque, la semaine dernière, il a visité le centre sur le coronavirus créé à Moscou. Avec pour objectif : favoriser la télémédecine et la surveillance des supermarchés mais surtout… lutter contre les fausses informations. Vladimir Poutine, qui a envoyé une centaine de virologues en Italie mais n’a pas fait de déclarations solennelles sur l’ampleur du danger en Russie, avait déjà dénoncé « des désinformations provocatrices organisées depuis l’étranger pour semer la panique ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Télétravail, pass sanitaire,...: le Royaume-Uni renforce ses mesures sanitaires

Dès lundi, le gouvernement demande donc aux employés de travailler de chez eux « si c’est possible ». Par ailleurs, le passeport vaccinal, contesté par certains députés de la majorité conservatrice, est introduit pour la première fois en Angleterre, dans les discothèques et dans tous les lieux de plus de 10.000 personnes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs