Accueil Monde Proche-Orient

Coronavirus: premier cas officiel en Syrie, où l’angoisse croît

La Syrie n’est plus cet étrange îlot épargné par le virus. Dans ce pays exsangue déchiré par un conflit cruel, les pires pronostics sont même permis.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Le régime syrien, à Damas, l’a annoncé dimanche : un premier cas de coronavirus a été détecté. Il s’agit d’une femme de 20 ans revenue d’Europe par l’aéroport de Beyrouth. Toutefois, les voix de l’opposition soulignent qu’il serait vraiment très étonnant que la pandémie eût épargné la Syrie jusque-là. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme basé en Grande-Bretagne, les médecins ont reçu l’ordre de taire les suspicions d’infections au virus et de diagnostiquer des « pneumonies sévères ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs