Accueil Société

Les femmes en première ligne face au coronavirus

Soins de santé, maisons de repos, crèches, grande distribution sont des secteurs largement féminisés, et peu valorisés. La crise met pourtant en exergue leur caractère essentiel.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Les retombées du coronavirus peuvent être pires pour les femmes que pour les hommes. » Ce n’est pas une association féministe qui le dit, mais le Forum économique mondial, rejoignant en ce sens une publication de la revue scientifique britannique The Lancet

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Staquet Jean-marie, mercredi 25 mars 2020, 11:09

    Et tout ça pour soigner une majorité de vieux mâles blancs hétérosexuels de plus de 50 ans... le monde est mal fait, hein!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs