Mathieu van der Poel après le report des Jeux: «J’ai un sentiment amer»

Photonews
Photonews

Mathieu van der Poel avait trois grands objectifs en 2020 : devenir champion du monde en cyclo-cross, remporter une classique sur route et une médaille d’or olympique en mountainbike à Tokyo. La première de ses trois quêtes est réalisée, mais à cause de la pandémie de coronavirus, il a d’abord vu les classiques du printemps et maintenant les Jeux Olympiques lui filer sous le nez.

« C’est une décision très malheureuse, mais compréhensible », a reconnu le Néerlandais à propos du report des Jeux. « La santé passe avant tout, mais j’admets que j’ai un sentiment amer. »

« Il y a quatre ans, nous avons fait un plan en vue des Jeux de Tokyo. Et ce plan est en train de tomber à l’eau. Ce n’est pas facile mentalement quand on y travaille depuis quatre ans. C’est le cas de tous ceux qui ont travaillé à long terme pour atteindre un objectif au cours de cette période ».

« Pour l’instant, il n’y a pas non plus beaucoup de clarté quant à la date à laquelle nous serons de nouveau en compétition. Je vais continuer à m’occuper pour le moment, mais bien sûr je ne peux pas faire un vrai plan, bien qu’il y ait quelques pistes. Par exemple, j’espère que les championnats du monde de mountainbike à Albstadt se dérouleront comme prévu (fin juin 2020). Qu’en est-il des Jeux olympiques de 2021 ? Il est difficile de se projeter dans l’avenir, car il faut d’abord attendre de voir quand ils vont les organiser. J’espère que ce sera à la même période, afin de pouvoir terminer la campagne classique en premier, comme c’était prévu cette année. Le seul inconvénient est que je devrai peut-être choisir entre les Jeux Olympiques et un grand tour, mais il est certain que je continuerai pour le moment à faire du mountainbike. Ensuite, nous verrons. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous