Nouvelle baisse du prix de l'essence

Les cours du baril se sont dernièrement effondrés, en raison d'un déséquilibre entre l'offre -l'Arabie Saoudite a ouvert les vannes et s'est lancée dans une guerre des prix- et la demande, plombée par la pandémie de Covid-19, qui dévaste les économies et cloue au sol des milliers d'avions.

A partir de jeudi, le prix maximum de l'essence 95 RON E5 à la pompe sera de 1,1650 euro le litre (-0,049 euro), celui de l'essence 95 RON E10 de 1,1420 euro le litre (-0,04 euro), celui de l'essence 98 RON E5 de 1,2210 euros le litre (-0,036 euro) et celui de l'essence 98 RON E10 de 1,2050 euro le litre (-0,029 euro).

A contre courant, les prix maxima pour le gasoil de chauffage seront en légère hausse à partir de jeudi, à 0,4518 euro le litre (+0,017 euro) pour une commande de moins de 2.000 litres et 0,4221 euro le litre (+0,0169 euro) pour une commande à partir de 2.000 litres.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • d-20200122-3YF45A 2020-01-22 17:47:41

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Charleroi: une lente remontée pour la Ville Basse

  • © Dominique Duchesnes.

    Par Cécile Danjou

    Finances

    Les vacances en camping-car, un choix rentable?

  • «
Nous sommes toujours accros au pétrole déplore Matthieu Auzanneau mais nous ne savons pas si le dealer va pouvoir continuer à nous fournir et à quel prix.
» © Patrice NORMAND/Opale/Leemage

    Matthieu Auzanneau: «Le pétrole-roi a déjà franchi son pic»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous