Accueil Immo

Coronavirus: les promoteurs préparent la reprise sans savoir quand elle interviendra

Chantiers à l’arrêt, visites suspendues, rendez-vous chez le notaire reportés… l’immobilier traverse une période douloureuse. Mais il n’est pas le secteur le plus touché par la crise.

Article réservé aux abonnés
Journaliste en charge du Soir Immo Temps de lecture: 6 min

Comme tous les secteurs de l’immobilier, celui qui concerne l’immobilier résidentiel neuf est plongé dans une période particulière, pour ne pas écrire extrêmement délicate. Chantiers de grande ampleur à l’arrêt ou en passe de l’être, suppression des visites physiques de maisons ou d’appartements, réceptions des biens reportées, rendez-vous chez le notaire ajournés, annulation des assemblées des copropriétaires, Bourses qui jouent frénétiquement au yo-yo… la liste des signes qui ne trompent pas s’étend quasiment à l’infini.

Porteurs de projets, quelle que soient leur taille, les promoteurs sont frappés de plein fouet. Comme tout le monde, ils sont confinés à domicile et opèrent en télétravail. Les réunions par visioconférences grâce à des « softwares » dont on ne soupçonnait même pas l’existence il y a deux semaines battent leur plein.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Immo

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs