Coronavirus - Le Bundestag donne son feu vert au plan de sauvetage géant de l'économie allemande

Le Fonds de secours pour les grandes entreprises sera doté de jusqu'à 600 milliards d'euros: l'État pourra donc acheter des parts dans celles qui vacillent face au virus, comme il l'avait fait dans le secteur bancaire avec Commerzbank lors de la crise financière de 2008/2009. Ces entreprises pourront être reprivatisées après la crise.

On ignore encore précisément quelles entreprises pourront bénéficier de cette mesure. Le ministre allemand de l'Economie, Peter Altmaier, a déjà indiqué que le gouvernement n'excluait pas de nationaliser à 100%, si nécessaire, une entreprise qui serait d'intérêt stratégique. Mais le principe de base du fonds reste une gestion précautionneuse.

Pour être activable, le Fonds de Secours doit encore être avalisé par le Bundesrat, équivalent de chambre haute du parlement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous