Le chef de la protection civile italien présente des symptômes du coronavirus, le bilan sera publié par communiqué

L’unité de crise italienne. A droite, Angelo Borrelli.
L’unité de crise italienne. A droite, Angelo Borrelli. - Photo News

Le chef de la protection civile italien, Angelo Borelli, a été placé en quarantaine. Il fait partie de l’unité de crise en Italie qui annonce tous les jours à 16h le bilan du coronavirus. La Repubblica a annoncé qu’il présentait des symptômes grippaux.

La conférence de presse lors de laquelle les nouveaux chiffres devaient être annoncés est annulée. Les autorités publieront les nouveaux chiffres plus tard dans un communiqué de presse. « Le Département de la protection civile continuera de garantir une efficacité maximale et, également par l’intermédiaire du Service de presse, de diffuser les informations disponibles sur l’urgence actuelle » peut-on lire sur le site du journal italien La Repubblica.

Le nombre de personnes tuées par le coronavirus est reparti mardi à la hausse en Italie après deux jours de baisse, avec 743 morts, mais la contagion semble confirmer son ralentissement, selon le bilan de la protection civile.

Avec plus de 6.800 morts, la péninsule est le pays le plus cruellement frappé par la pandémie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous