Accueil Belgique

SNCB: Une vision stratégique «creuse» et «irréaliste»

La ministre de la Mobilité Jacqueline Galant a présenté sa vision stratégique pour la SNCB. Reste à traduire cela en mesures financièrement tenables.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 5 min

Le nom est ronflant. Ambitieux même. Plus question d’un « plan de modernisation », annoncé dans un premier temps. On parle cette fois d’une « vision stratégique pour le rail en Belgique », à moyen terme. Une vision que la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant a présentée ce mercredi aux députés de la commission Infrastructure, à la Chambre. Résultat : son plan est jugé « creux », « irréaliste » ou assimilé à une « stratégie de communication » dans les rangs de l’opposition. Au sein de la majorité, le CD&V affiche son soutien… en avouant tout de même qu’il aurait « espéré que l’on aille un peu plus loin », en particulier sur la question du financement des mesures. Les autres sont enthousiastes, voire dithyrambiques dans les rangs du MR (le parti de Jacqueline Galant, pour les distraits). Mais que raconte vraiment cette vision stratégique ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs