Coronavirus: le CIO souhaiterait déplacer les Jeux olympiques à l’été 2021

@AFP
@AFP

Selon Coates, l’intention est que les Jeux de l’année prochaine fonctionnent avec un scénario identique à celui prévu en 2020. Par exemple, l’idée que le marathon ne soit pas couru à Tokyo mais dans la ville plus fraîche de Sapporo sera conservée.

Le président du CIO, Thomas Bach, a qualifié le déplacement de l’événement mercredi de « grand puzzle ». Il pense que des sacrifices et des compromis seront nécessaires pour parvenir à une solution, mais il est convaincu que les parties s’en sortiront. Mercredi, le CIO a annoncé qu’un groupe de travail (« Here we go ») sera mis en place pour traiter la question, en vue de trouver une nouvelle date.

« Nous relevons désormais un défi sans précédent », a déclaré le président du comité d’organisation (TOCOG), Yoshiro Mori, à une trentaine de membres de la ‘task force’ confrontés à la tâche ardue de retravailler les préparatifs des six dernières années. Deux jours après l’annonce de la décision de reporter les Jeux pour la première fois de l’histoire, le CEO du comité d’organisation, Toshiro Muto, a déclaré que les organisateurs étaient confrontés à un « course contre la montre » et a espéré qu’un nouveau calendrier serait bientôt fixé. « Il y a beaucoup de choses qui ne peuvent pas se faire si la nouvelle période d’accueil n’est pas décidée rapidement », a déclaré Muto. Les chefs de département des différentes branches de l’organisation, comme le transport, la sécurité et la gestion des événements, ont formé le noyau de ce groupe de travail présent à la réunion.

Mardi en raison de la pandémie de Covid-19, il a été convenu entre le Japon et le CIO de reporter les Jeux olympiques en 2021 mais pas au-delà de l’été. Ils étaient prévus du 24 juillet au 9 août 2020.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous