Accueil Société Régions Liège

Coronavirus: les 180.000 tests de détection saisis par Pieter De Crem peuvent être utilisés

Conformes, ils vont quitter les locaux de la firme Eurogentec et être distribués dans les hôpitaux. Le ministre De Crem craignait qu’ils partent à l’étranger.

Info « Le Soir » - Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

C’est une excellente nouvelle pour tout le corps médical qui réclame des tests de dépistage du Covid-19 depuis de nombreux jours. La semaine dernière, le ministre de l’Intérieur, Pieter De Crem, avait annoncé, avec une certaine fierté, avoir fait saisir 180.000 tests de diagnostic du coronavirus et un stock de réactifs produits chez Eurogentec, une société de Seraing. Le ministre avait agi précipitamment de peur que le matériel ne parte à l’étranger. Or, il s’est très vite avéré que les tests et le réactif saisis étaient destinés à l’Université de Namur qui développe un nouveau type de dépistage du Covid-19, sous la direction du professeur Benoît Muylkens.

À lire aussi Coronavirus: un virologue namurois a trouvé le moyen de multiplier les tests à l’infini

Malgré l’urgence de pouvoir procéder à des tests de dépistage du coronavirus sur un maximum de personnes, étrangement, le stock de tests se trouve toujours dans les locaux de l’entreprise Eurogentec qui a déclaré que « les kits seront payés par les laboratoires qui les utilisent. »

À lire aussi Coronavirus: 10.000 tests de dépistage quotidiens bientôt en Belgique

Ce jeudi matin, la situation évolue. Contacté par Le Soir, le cabinet du ministre Philippe De Backer en charge de la taskforce concernant les tests, affirme qu’après avoir été analysé, le matériel saisi chez Eurogentec est conforme aux besoins constatés sur le terrain et dans les hôpitaux. « Ils peuvent donc être utilisés par le personnel médical. » Le cabinet précise, par ailleurs, que « durant toute la procédure, la firme serésienne a été très coopérative. » La fin d’une saga rocambolesque.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Debrabander Jean, jeudi 26 mars 2020, 15:30

    Apprès Maggie, voici ce sinistre individu "couvert" par P. Debacker et la taskforce. Combien d'incompétents devront ainsi être protégés en vue de futures élections?

  • Posté par Joute Dodo, jeudi 26 mars 2020, 14:47

    Et les 9/10 èmes partiront en Flandre, comme les masques FP2? Est-ce qu'un homme/une femme politique wallon(ne) peut se réveiller?

  • Posté par Echement Marie-anne, jeudi 26 mars 2020, 15:28

    Comment? Est ce la réalité?

  • Posté par Echement Marie-anne, jeudi 26 mars 2020, 15:27

    Comment? Est ce la réalité?

  • Posté par Zannoni Daniele, jeudi 26 mars 2020, 13:05

    Bonjour, Mais pourquoi on les utilise pas au plus vite?!?

Plus de commentaires

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo