Accueil Société

Coronavirus: certains doivent toujours prendre le train, et des risques

A l’heure du télétravail, certains n’ont pas d’autres choix que de prendre le train pour aller travailler. Autour d’eux, beaucoup de gens qui n’ont rien à faire dans les wagons.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

Sifflet à la main et képi sur la tête, sur le quai de la gare de Charleroi-Sud, Chris, sans gants et sans masque, attend le départ du train IC pour Anvers dans lequel il doit assurer son service. Souriant et affable en ce mardi ensoleillé, l’accompagnateur n’en est pas moins nerveux, irrité. Son job, il l’aime mais il le met en contact avec les passagers. Des passagers qu’il estime encore bien trop nombreux dans les wagons à l’heure d’un confinement pourtant total.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Caelen Yves, samedi 28 mars 2020, 1:48

    Il faut sévir durement contre les récalcitrants (expulsion du train en prime, quitte à ce qu'il parte en retard), et ainsi de suite. On en est loin, la méthode française est plus adaptée.

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs