Accueil Belgique

140 militaires vont surveiller les sites nucléaires

Récemment, un enregistrement vidéo réalisé à proximité du domicile d’un haut responsable du nucléaire en Belgique a été découvert chez un présumé terroriste.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le comité ministériel restreint a approuvé vendredi le déploiement de 140 militaires chargés de la surveillance des centrales nucléaires. Cette mission est normalement réservée au nouveau corps de sécurité de la police fédérale qui n’est pas encore complètement opérationnel.

Les militaires seront affectés à la surveillance des centrales de Doel et Tihange ainsi que des installations de Mol, Dessel et Fleurus.

Une vidéo inquiétante

Des mesures supplémentaires relatives à la surveillance des sites nucléaires ont été prises à l’initiative du ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, après les attentats de Paris. Récemment, un enregistrement vidéo réalisé à proximité du domicile d’un haut responsable du nucléaire en Belgique a été découvert chez un présumé terroriste. Toutefois, selon les autorités, il ne fallait pas y voir de menace spécifique contre les installations.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs