Accueil Économie

Plus de trains pour traverser Bruxelles: oui, mais comment?

Les analyses de la SNCB et d’Infrabel divergent. Pour le patron de la SNCB, l’automatisation de la traversée doit permettre d’augmenter la capacité de la Jonction Nord-Midi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Automatisons les trains pour traverser Bruxelles, ce sera plus efficace ! En gros, le système de gestion automatique (Automatic Train Operation) permet d’assurer une cadence plus élevée des trains. Les conducteurs et leurs « maladresses » cédant le pas à une gestion purement rationnelle. À la place de faire passer un train toutes les trois minutes, on pourrait descendre à un train toutes les deux minutes. C’est la conviction que le patron de la SNCB, Jo Cornu, a énoncée à plusieurs reprises. Elle ne convainc pas tous ses partenaires. Sans parler des syndicats qui éprouvent quelque difficulté à laisser admettre que la machine est plus fiable

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs