Accueil Économie

BNP Paribas Fortis ne paiera pas de dividende à sa mère pour 2015

Après un dividende exceptionnel de 2 milliards d’euros annoncé en fin d’année dernière, la filiale belge ne versera rien pour l’année 2015 afin de constituer des réserves.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Non, il ne s’agit pas d’un retour en hier. « Nous constituons une réserve pour d’éventuelles opportunités », justifie le directeur général de la banque Max Jadot. Si l’on reproche souvent à BNP Paribas Fortis d’être la vache à lait de BNP Paribas, à Paris donc, le bureau de Bruxelles devrait cette année-ci ne verser aucun dividende à sa maison mère.

L’enfant avait pourtant gâté son parent. Un dividende de 1,25 milliard d’euros proposé en fin d’exercice. C’est déjà pas mal. Et en décembre, cerise sur le gâteau, l’ex-Fortis annonçait un dividende exceptionnel (dans le sens qu’il n’est pas lié au bénéfice) de 2 milliards d’euros. Et cette année… rien, zéro. L’institution a pourtant réalisé un bénéfice important : 1,58 milliard d’euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs