Accueil Société

Le confinement prolongé en Belgique: les mesures pour lutter contre le coronavirus appliquées plus strictement

Les mesures prises seront prolongées jusqu’au 19 avril et elles pourront être renouvelées jusqu’au 3 mai, a expliqué Sophie Wilmès.

Temps de lecture: 2 min

Sophie Wilmès est sortie du silence. Le Conseil national de sécurité (CNS) s’est réuni ce vendredi sous la présidence de la Première ministre, qui s’est exprimée dans la foulée à l’occasion d’une conférence de presse.

« Il est trop tôt pour affirmer que l’épidémie est sous-contrôle, a-t-elle affirmé. Les efforts ne font que commencer. » Les mesures prises seront prolongées jusqu’au 19 avril et elles pourront être renouvelées jusqu’au 3 mai, a expliqué la cheffe du gouvernement. « Nous ne sommes plus au stade de la prévention », a-t-elle également déclaré.

« Beaucoup de jeunes ne se sentent pas concernés »

Sophie Wilmès a condamné fermement les « lockdown parties ». « Beaucoup de jeunes ne se sentent pas concernés. On se sent invincible quand on est jeune. Parmi les jeunes qui faisaient la fête dans les cafés il y a quinze jours, il y en a qui sont aujourd’hui aux soins intensifs. »

La Première ministre a également mis les choses au point concernant les garderies organisées. « Pour les écoles, la règle reste la même. La garderie dans les écoles doit pouvoir être assurée pendant les vacances de Pâques également. Si ce n’est pas possible, une autre forme de garderie peut être organisée : les enfants gardés ensemble devront continuer à l’être et de préférence être gardés par des personnes avec qui ils ont eu des contacts récemment. »

Les autorités comptent bien faire le maximum pour faire respecter les mesures entrées en vigueur la semaine dernière. Dans ce but, « nous mettrons en place à court terme un système de perception immédiate des amendes », a indiqué la Première ministre. Ceux qui ne respectent pas les règles seront sanctionnés. « Il est indispensable que tout le monde joue le jeu », a-t-elle martelé.

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Saint Diktat, vendredi 27 mars 2020, 22:17

    Il n y A pas que les jeunes qui se moquent su confinement. A Frameries, des politiciens de la majorité ont été "fêter" dans un café le dernier jour avant le confinement !!!! Et on dit que l'exemple vient d'en haut !! On s'étonnera après que la région Mons-Borinage est une des plus touchées......

  • Posté par Tanghe Michel, vendredi 27 mars 2020, 21:50

    Je ne suis pas certain que Madame Wilmès tiendra la route car Mr Bart ne lui fera pas de cadeau. Tout en étant du même parti, elle est quand même d'une autre trempe que Messieurs Armand De Decker, Didier Reynders et Charles Michel réunis et je lui souhaite bon vent…

  • Posté par Laloux Georges, vendredi 27 mars 2020, 21:24

    Sage décision du gouvernement. Je m'autorise une promenade santé tous les jours. J'ai simplement remis gentillement à l'ordre trois jeunes filles assises dans l'herbe dans un parc, sans "social distance". J'apprécie de la part de notre commune (OLLN) le fait de mettre en place des équipes de femmes policières en vélo ou à cheval pour pousser les gens à être civiques. Mercredi, nous avons été plusieurs dans ma rue à applaudir les éboueurs venus prendre les sacs poubelles. Chacun doit faire du sien. Mais je perçois des attitudes positives encourageantes.

  • Posté par Echement Marie-anne, vendredi 27 mars 2020, 20:37

    J’estime que les règles de répression ne sont pas assez strictes.... Ma voisine va faire des courses tous les jours...elle n’a rien compris, je pense que malheureusement certains ont un QI inférieur et je pense que beaucoup de gens ne comprennent rien!

  • Posté par guy milecan, vendredi 27 mars 2020, 19:57

    Bonsoir, Que du blabla autour de la seule info - ô surprise - du prolongement du confinement. Et surtout aucune mesure concrète pour vérifier que tous les citoyens observent les règles avec un respect et une discipline sans faille. En France, un document doit être rempli à chaque sortie avec le motif et, surtout, la date et l'heure de sortie. Très précieux pour les contrôles, réguliers même dans les coins les plus reculés de l'Hexagone, qui précisent qu'une sortie pour loisirs ou sport ne peut excéder une heure et ne peut s'effectuer à plus d'un kilomètre de son domicile. En Belgique, aucun papier mais une large fenêtre ouverte à toutes les interprétations. Et une confiance - heuh disons plutôt naïveté - envers la population alors que des incivilités sont relevées chaque jour. On en appelle au bon sens des gens : ben voyons ! La Belgique aurait pu, en s'inspirant d'exemples limitrophes, prendre une longueur d'avance dans sa lutte contre ce fléau et, au contraire, elle n'ose pas aller trop loin pour ne pas brusquer ses électeurs. Regrettable, à tout le moins. Désolé mais le discours de Madame Wilmès, qui a cru bon répéter en français ce qu'elle venait de dire en flamand et vice versa, a manqué de percussion. Or le peuple a besoin de mots forts, pas de paroles enveloppées d'ouate et complices d'atermoiements. Bon je vais écouter les infos sur France 2... Guy

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko