Accueil Économie Emploi

Coronavirus: les syndicats dénoncent les entreprises qui abusent du chômage pour les employés malades

Pour faire l’économie du paiement d’un mois de salaire garanti, de nombreuses entreprises mettraient leurs employés malades au chômage temporaire. Avec une perte de rémunération pour des travailleurs de secteurs exposés comme la grande distribution ou les hôpitaux, fustigent les syndicats.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

L’épidémie de coronavirus a entraîné une explosion du nombre de travailleurs belges placé en chômage temporaire, soit parce que leur entreprise a été contrainte de fermer ses portes par les autorités (force majeure), soit parce que l’activité dans leur secteur a fortement ralenti (raisons économiques). Dans ce contexte, les principaux syndicats d’employés s’inquiètent du sort réservé aux travailleurs malades. En temps normal, ceux-ci ont droit à un salaire complet garanti payé par leur employeur pendant le premier mois de maladie. A la fin de cette période, ils perçoivent une indemnité d’incapacité de travail payée par leur mutualité (60 % de leur salaire mensuel brut plafonné à 3.821 euros, soit 2.292 euros maximum). Problème, dénoncent la CNE et le Setca : des employeurs abuseraient de la situation pour systématiquement placer leurs travailleurs malades en chômage temporaire – parfois même de manière rétroactive, selon les syndicats –, et ainsi faire l’économie du paiement du mois de salaire garanti.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Theys Jos, samedi 28 mars 2020, 15:02

    J'ai lu que: les certificats de maladies auraient doublé cette semaine (après consultations téléphoniques ?), et que le personnel supprime masivement les congés accordés pour les vacances de Pâques. Curieux de connaître la raison de cela. De toute façon on accumule les droits de pension pendant toutes ces absences.

  • Posté par frederic villers, samedi 28 mars 2020, 12:26

    Un employe cotise a +- 24% pour l’onss, l’entreprise pour laquelle il travaille complete par une cotisation de +-30%. La vrai question ne serait t’elle pas Mais pourquoi est ce que l’employeur doit en plus assumer le salaire du malade pendant 1 mois ? Ce serait vraiment bien d’avoir un article qui explique pourquoi.

  • Posté par brenes norbert, samedi 28 mars 2020, 10:11

    Curieux cette discrimination entre employés et ouvriers...j'ignorais que cela existe encore. La règle ne devrait-elle pas être la même pour tous ?

Aussi en Emploi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs