Coronavirus: Trump contraint, par décret, General Motors à produire des respirateurs

Coronavirus: Trump contraint, par décret, General Motors à produire des respirateurs
AFP

Le président américain Donald Trump a invoqué vendredi une loi qui date de la guerre de Corée pour contraindre General Motors à produire des respirateurs artificiels pour faire face au coronavirus.

«GM perdait du temps», a écrit M. Trump dans un bref communiqué annonçant cette mesure exceptionnelle. «Cette décision permettra d’assurer une production rapide de respirateurs artificiels qui sauveront des vies américaines», a-t-il ajouté. Le Defense Production Act permet de mobiliser, dans des circonstances exceptionnelles, le secteur industriel privé pour les besoins de la sécurité du pays.

«Aujourd’hui, j’ai signé un décret ordonnant au ministre de la Santé d’utiliser le Defense Production Act pour exiger de General Motors qu’ils acceptent, mènent à bien et fassent passer en priorité les contrats fédéraux pour des respirateurs», a écrit le locataire de la Maison Blanche.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous