Coronavirus: «L’horeca belge va perdre 1,7 milliard d’euros», selon la fédération flamande

Coronavirus: «L’horeca belge va perdre 1,7 milliard d’euros», selon la fédération flamande

Avec l’extension des mesures jusqu’à la fin des vacances de Pâques, la fédération flamande Horeca Vlaanderen estime que le secteur va souffrir d’une perte d’1,7 milliard d’euros sur la période de crise. C’est bien plus qu’après les attaques terroristes qui ont visé Bruxelles en 2016.

Le fait que les restaurants et les hôtels restent fermés durant les vacances est un coup dur. « Ça signifie qu’on va doubler les pertes des trois premières semaines, dans la mesure où les vacances de Pâques sont traditionnellement un pic pour le secteur. Le tourisme est totalement à l’arrêt. Cela a un impact sans précédent sur le secteur », explique le CEO de la fédération flamande Matthias De Caluwe. « La perte représente presque huit fois celle de l’année fiscale 2016. »

La santé publique passe au premier plan, assure Matthias De Caluwe. « Pas de discussion là-dessus. Mais nous comptons sur la bonne volonté pour laisser notre secteur traverser la tempête. » Horeca Vaanderen a demandé la semaine passée un effort des propriétaires vis-à-vis des entrepreneurs locataires, par exemple en annulant ou suspendant le loyer. De nombre propriétaire auraient déjà répondu favorablement, ressort-il.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous