Propagation du coronavirus, sorties en famille, déplacements, garde alternée… «Le Soir» répond à vos questions

Propagation du coronavirus, sorties en famille, déplacements, garde alternée… «Le Soir» répond à vos questions
AFP.

Depuis une semaine, Le Soir tente de répondre, à vos questions sur la crise du coronavirus pour vous aider à décrypter les mesures liées à cette situation inédite. Si certaines interrogations très pointues ou liées à des situations personnelles particulières, n’auront sans doute pas trouvé de réponses, nous avons listé les dix questions les plus fréquemment posées.

1. Mon/ma partenaire ne vit pas avec moi, puis-je encore me rendre chez lui/elle ?

Les autorités demandent de limiter les contacts à la famille et éventuellement une personne supplémentaire. Il est donc autorisé de rendre visite à son partenaire. Il faut cependant éviter de le faire si l’un ou l’autre est malade ou déclare des symptômes.

2. Puis-je pratiquer une activité physique en extérieur ? Si oui, avec qui ? Dans quel périmètre ? Puis-je rester statique ?

Les autorités autorisent et recommandent les activités en extérieur (marche, jogging, vélo), mais seulement avec un ami – tout en conservant 1,5 mètre de distance – ou des membres de sa famille vivant sous le même toit. Cependant, les citoyens sont priés de rester chez eux et de limiter leurs déplacements au maximum. Il va donc de soi que l’activité en extérieur doit se faire à proximité de son domicile, même si aucun périmètre n’a été fixé. Rester statique pour réaliser des exercices au sol est également autorisé.

3. Puis-je encore déménager ?

Le Centre de Crise déconseille vivement d’effectuer un déménagement et recommande de postposer celui-ci dans la mesure du possible. Si toutefois aucun arrangement ne peut être trouvé et que le déménagement doit s’opérer, ce dernier préconise alors de respecter les règles de distances sociales. Si vous comptez passer par des professionnels, vous aurez sans doute le plus grand mal à trouver un interlocuteur. Certaines entreprises fonctionnent encore, mais la plupart ont stoppé leur activité pour la période.

4. Puis-je aller aider un parent ?

Oui. Les mesures stipulent qu’il faut éviter au maximum tout contact avec d’autres personnes qui ne vivent pas sous le même toit. Cependant, certains déplacements essentiels et urgents sont autorisés comme aider des personnes dans le besoin.

5. Je suis étudiant/travailleur, puis-je me rendre exceptionnellement à mon kot/travail pour récupérer des documents ?

À ce stade, en Belgique, un document officiel n’est pas exigé pour justifier un tel déplacement. Mais en cas de contrôle, il faudra expliquer au policier qu’il s’agit là d’un déplacement professionnel essentiel. Les étudiants, eux, doivent choisir entre rester dans leur kot ou chez leurs parents. Prendre la voiture ou le train pour se rendre à son kot, est susceptible d’une amende pouvant aller jusqu’à 250€. En cas de contrôle, l’agent de police a le choix de se montrer compréhensif ou non, au regard de la pertinence des explications (par exemple : la nécessité d’aller chercher des affaires pour continuer à étudier).

6. Comment l’évolution de la situation est-elle évaluée en Belgique ?

Le SPF Santé publique communique quotidiennement sur l’évolution de la propagation du virus donnant le nombre de nouvelles contaminations confirmées, hospitalisations, sorties d’hôpital et décès.

Dans la mesure où les tests sont réservés à une partie seulement des malades, le nombre d’hospitalisations demeure la donnée la plus pertinente dans l’évaluation de la situation. L’attention est aussi évidemment tournée vers le nombre de lits occupés en soins intensifs.

7. Puis-je encore me rendre à l’étranger ? Que faire si mon voyage est annulé ?

En ce moment, tous les voyages non essentiels à l’étranger sont interdits. Les raisons suivantes sont considérées comme des raisons essentielles pour voyager à l’étranger :

– Les voyages professionnels, y compris les déplacements domicile-travail

– La poursuite de soins médicaux

– L’apport d’une assistance ou des soins à une personne âgée, mineure, handicapée ou vulnérable

– Le soin aux animaux

Il n’est pas nécessaire d’avoir un document écrit justifiant la raison du voyage. C’est toutefois recommandé.

Selon le ministère des Affaires Étrangères, le risque de blocage pour les citoyens belges est devenu tellement élevé que tous les voyages à l’étranger sont déconseillés. De plus, ces déplacements et voyages ne contribuent pas à lutter contre la diffusion du virus. Un nombre croissant de pays adoptent des mesures de quarantaine ou ferment leurs frontières de sorte que le franchissement de celles-ci ne peut plus être garanti.

Concernant l’annulation de votre vol, il est recommandé de prendre directement contact avec le tour-operator, l’organisme de voyage ou la compagnie aérienne.

8. Jusqu’à quand durera le confinement ?

À ce stade, les mesures de confinement actuellement en vigueur sont prolongées jusqu’au 18 avril.

9. Quid des gardes alternées ?

Durant le confinement, la garde alternée doit continuer de fonctionner. Il est toutefois demandé de ne pas amener l’enfant dans un foyer où vit une personne contaminée et, si c’est l’enfant qui est malade, de le laisser chez le parent où il séjourne pour l’instant.

10. Puis-je faire les courses au supermarché avec mon conjoint ?

Se rendre au supermarché est un déplacement essentiel, faire ses courses est évidemment autorisé, mais les autorités ont demandé, dans la mesure du possible, de s’y rendre seul pour limiter au maximum les contacts. Si la présence du partenaire n’est pas une nécessité, il faut s’y rendre seul.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous