Incident à la prison de Lantin: le calme est revenu dans la nuit de vendredi à samedi

Incident à la prison de Lantin: le calme est revenu dans la nuit de vendredi à samedi
Belga.

Peu après minuit, les détenus qui s’étaient retranchés sur le toit de la prison de Lantin (Juprelle) ont regagné leurs cellules après l’intervention des unités spéciales de la police fédérale (CGSU), de deux hélicoptères de la police fédérale et du Corps d’intervention (CIK), venus en appui à la police locale de la Basse-Meuse. L’opération s’est déroulée dans le calme, aucun blessé n’est à déplorer. Les équipes de police ont pu quitter les lieux aux alentours de 2 heures. Les pompiers de Liège s’étaient également rendus sur place pour éteindre un début d’incendie de toiture.

Les prisonniers s’étaient retranchés sur le toit après un incident survenu vendredi à la sortie du préau. Didier Brulheid, délégué syndical CSC, a expliqué que plusieurs détenus avaient tenté d’escalader un mur. L’un d’eux s’était blessé en tombant. Lorsque les membres du personnel pénitentiaire étaient venus lui porter secours, plusieurs détenus s’en étaient alors pris à eux en les molestant. Trois de ces agents avaient dû être transportés en ambulance à l’hôpital.

Dans la foulée, le front commun syndical des gardiens de la prison de Lantin a déposé un préavis de grève de 24 heures. La prison tourne donc avec un service minimum depuis vendredi 22 heures jusqu’à samedi 22 heures.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous