Coronavirus: Trump évoque un placement de l’État de New York en quarantaine

Coronavirus: Trump évoque un placement de l’État de New York en quarantaine

Le président américain Donald Trump a évoqué samedi un possible placement de l’État de New York en « quarantaine » en raison de la pandémie de coronavirus, tout en restant évasif sur le calendrier et la portée exacte de cette mesure. « Certains aimeraient que New York soit placé en quarantaine parce que c’est un point chaud », a-t-il déclaré au moment de quitter la Maison Blanche.

« New York, New Jersey, peut-être un ou deux autres endroits, certaines parties du Connecticut, j’y réfléchis », a-t-il ajouté, alors que nombre de juristes s’interrogeaient sur la possibilité même pour le président américain d’imposer une telle mesure.

L’objectif ? « Limiter les déplacements », a-t-il répondu. « Ils ont des problèmes en Floride, beaucoup de New-Yorkais se déplacent vers le sud. Nous ne voulons pas cela ». « Cela serait pour une courte période », a-t-il encore dit, assurant qu’il avait un « très bon dialogue » avec le gouverneur de l’État de New York Andrew Cuomo.

Interrogé quelques minutes plus tard sur ce thème, ce dernier s’est pourtant montré très surpris, affirmant que la question n’avait à aucun moment été évoquée lors de son échange téléphonique matinal avec le président américain. « Je ne sais même pas ce que cela veut dire », a-t-il affirmé, ne cachant pas sa perplexité. « Je ne sais même pas comment cela pourrait être appliqué d’un point de vue légal », a-t-il ajouté.

L’État de New York est de loin le plus touché par le coronavirus aux États-Unis, avec 52.318 cas et 728 décès.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous