Accueil Société

Les infos dispensables (ou pas) sur le coronavirus: à propos du virus solitaire et du changement d’heure

Le macabre décompte des chiffres, le changement d’heure et la solitude du virus par Desproges ont fait de ce samedi une journée peu ordinaire. Les cinq infos dispensables (ou pas) du jour.

Journaliste, webmaster & product owner Temps de lecture: 2 min

1. Le chiffre du jour

10.000. C’est le nombre de morts du coronavirus depuis le début de l’épidémie en Italie. Le pays franchit le premier ce cap sinistre. Le décompte macabre se poursuit : 1.019 décès au total en Grande-Bretagne, 2.314 en France, 5.690 en Espagne, 353 en Belgique, etc. Un petit espoir en Italie tout de même où la contagion poursuit son lent ralentissement : +8,3 % jeudi, +7,4 % vendredi et +6,9 % ce samedi. « Ceci n’est pas la fin, ni même le commencement de la fin, mais c’est peut-être la fin du commencement », disait Winson Churchill en 1942.

À lire aussi Coronavirus: l’Europe comptabilise les deux-tiers des décès

2. L’image du jour

On ne badine pas avec les règles de distanciation sociale en Inde ! Si en Belgique, les agents distribuent des amendes, leurs collègues dans le Cachemire n’hésitent pas à humilier les contrevenants en public, voire à distribuer des coups de matraque !

Les contrevenants sont obligés de s’accroupir dans des cercles marquant la distance sociale minimum.
Les contrevenants sont obligés de s’accroupir dans des cercles marquant la distance sociale minimum. - Photo EPA

À lire aussi Coronavirus: un confinement prolongé, des règles inchangées, mais des citoyens plus contrôlés

3. La citation du jour

Il faut se battre et convaincre au niveau européen que sans coopération et sans solidarité dans l’approvisionnement en masques, réactifs, appareils de ventilation artificielle, l’idée même de l’Europe risque de succomber au Covid-19, écrit Nathan Clumeck, professeur émérite en maladies Infectieuses, CHU Saint-Pierre-ULB, dans sa carte blanche au Soir

À lire aussi La carte blanche du Pr Nathan Clumeck: «Sans réaction appropriée, l’idée même de l’Europe risque de succomber au Covid-19»

4. La bonne nouvelle du jour

On change d’heure cette nuit. Un peu de sommeil et de rêves perdus, mais un peu de confinement en moins. Cela n’a pas échappé à Kroll, toujours à l’heure pour nous faire rire.

200328Kroll

À lire aussi La rubrique de Kroll

5. Le détournement du jour : avec Pierre Desproges

Il nous manque cruellement. Il nous aurait bien fait rire avec le coronavirus – oui, avec lui, on pouvait rire de tout. L’homme avait déjà décrit la solitude d’un virus (celui de la peste). C’était déjà buboniquement drôle. Une séquence mise en ligne opportunément par l’INA (Institut national de l’audiovisuel, en France).

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Dispensables... ou pas

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko