Coronavirus: à Wuhan, des files devant le crématorium pour récupérer les cendres de proches décédés

Coronavirus: à Wuhan, des files devant le crématorium pour récupérer les cendres de proches décédés
Twitter

De longues files et des piles d'urnes attendent les membres des familles des défunts dans les pompes funèbres de Wuhan. Celles-ci suscitent des questions sur l'ampleur réelle des décès dûs au coronavirus dans l’épicentre de la pandémie.

Les familles de ceux qui ont succombé au virus dans cette ville, où la maladie est apparue pour la première fois en décembre, ont été autorisées à récupérer les cendres de leurs proches dans huit pompes funèbres locales à partir de cette semaine. Des photos ont circulé sur les médias sociaux chinois, montrant des milliers d'urnes transportées.

À l'extérieur d'un salon funéraire, des camions ont transporté environ 2.500 urnes mercredi et jeudi, selon le média chinois Caixin. Une autre photo publiée par Caixin montrait 3.500 urnes empilées sur le sol à l'intérieur. On ne sait pas exactement combien d'urnes ont été remplies.

Selon Bloomberg, six des huit salons funéraires de Wuhan ont déclaré qu'ils ne disposaient pas de données sur le nombre d'urnes en attente de collecte, ou qu'ils n'étaient pas autorisées à divulguer les chiffres.

Certaines familles ont déclaré qu'elles avaient été obligées d'attendre plusieurs heures pour récupérer les cendres. Les photos ont circulé alors que les décès en masse dus au virus se multipliant, notamment à Milan, Madrid et New York, où les hôpitaux érigeaient des tentes pour faire face au débordement alors que le nombre de cas au monde dépassait les 500.000, avec 24 000 morts.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous