Accueil Société

Coronavirus: une livraison de plusieurs millions de masques annulée à cause d’un fournisseur

Une commande de plusieurs millions de masques FFP2 a été annulée, Maggie De Block et Philippe De Backer expliquent pourquoi à travers un communiqué.

Temps de lecture: 1 min

Un communiqué de la ministre de la Santé Maggie De Block et du ministre Philippe De Backer, président de la Taskforce Shortages, explique qu’une commande de millions de masques FFP2 a été annulée à cause d’un fournisseur peu scrupuleux. « Un fournisseur affirme dans la presse que le cabinet de la ministre de la Santé publique, Maggie De Block, a annulé une commande pour notre pays de millions de masques FFP2. Il ne mentionne pas qu’il a lui-même violé les accords avec l’intention de tirer profit de la crise sanitaire mondiale. Nous souhaitons apporter des éclaircissements. », peut-on lire dans ce communiqué.

« Certes, le fournisseur a raison lorsqu’il affirme qu’il y a rupture de contrat. Mais il en est lui-même responsable : il a changé les modalités du bon de commande après que la commande ait été placée. En outre, il a soudainement exigé un acompte alors qu’il avait été convenu que le paiement serait effectué après que les masques auraient été livrés, donc au moment où la commande était sûre. Le cabinet de la ministre De Block a ensuite décidé de mettre fin aux discussions. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par PAEME FREDERIC, lundi 30 mars 2020, 7:32

    Il en a fallu du temps pour sortir l'article... Info dans Het Laatste Nieuws des heures avant, avec en plus le nom de la société concernée...

  • Posté par Theys Jos, lundi 30 mars 2020, 10:41

    Et, avec falsification du bon de commande. On a changé le prix et la quantité.Maggie a bien défendu les intérêts des belges. Pendant une semaine les média ont calomnié cette dame sans raison. Il serait donc honnête de la réhabiliter en reproduisant son communiqué intégralement.

  • Posté par Suwier Olivier, lundi 30 mars 2020, 4:02

    On veut des "NOMS" si un fournisseur a été peu scrupuleux! L'information c'est aussi révéler et ainsi prévenir de qui n'est pas scrupuleux! C'est seulement ainsi que nous pourrons boycotter ces entreprises!

  • Posté par Theys Jos, lundi 30 mars 2020, 15:56

    Pharmasimple SA, une parapharmacie en ligne ,quoté à la bourse de Paris, dont la SRIW est actionnaire. Cette firme aurait adapté son prix, la quantité et aurait exigé une accompte de 50%, après son offre gagnant. Le fonctionnair responsable de l'attribution du marché a consulté la ministre qui a refusé, car il pourrait s'agir d' un délit d'escroquerie. Tout à fait par hasard ce fait a déclenché un problème communautair et une campagne diffamatoire contre la ministre, qui s'est fait remplacer pour l'acquisition des produits manquants pour combattre la pandémie.

  • Posté par Manouvriez Didier, lundi 30 mars 2020, 4:06

    Pharmasimple. En quoi un acompte (validé par la directrice financière du cabinet de Maggie) est-il tirer profit de la situation ? Lisez l'article de Paris Match.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko