Accueil Économie

Ahold-Delhaize : « Une fusion entre égaux… de tailles différentes »

À une semaine des assemblées générales extraordinaires qui doivent approuver la fusion des deux groupes de distribution, Jacques de Vaucleroy et Dominique Leroy, admininistrateurs de Delhaize Group, assurent que le Lion a tout à gagner à ce mariage.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 10 min

Le 14 mars prochain, les actionnaires de Delhaize Group et d’Ahold sont appelés à se prononcer sur la fusion des deux groupes de distribution. Pour Jacques de Vaucleroy, dernier représentant des familles fondatrices au conseil d’administration du Lion, ce moment n’aura rien d’une formalité. « On a la conviction d’avoir préparé un dossier convaincant et qui devrait pouvoir recueillir l’approbation de beaucoup d’actionnaires, explique-t-il. Mais ce n’est pas une formalité du tout. C’est quand même une étape majeure dans la transformation de la société ». Annoncée en juin de l’année dernière, le mariage assorti jusqu’ici du conditionnel d’usage, devrait donc enfin être célébré. Jacques de Vaucleroy et Dominique Leroy, actuels administrateurs de Delhaize Group, continueront à exercer cette fonction au sein de la nouvelle entité fusionnée. Ils défendent une opération « clairement positive pour les actionnaires et l’ensemble des stakeholders, insiste encore Jacques de Vaucleroy.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs