Accueil Monde

Pas de nouvelle initiative de paix lors du voyage de Biden en Israël

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La Maison Blanche a minimisé vendredi les attentes sur une éventuelle relance du processus de paix avant le déplacement du vice-président américain Joe Biden en Israël, soulignant que le conflit en Syrie voisine occuperait une place de choix dans les discussions. «Le vice-président ne présentera aucune nouvelle initiative majeure», a assuré un haut responsable américain, évoquant le voyage de M. Biden à Jérusalem et à Ramallah, en Cisjordanie occupée, prévue le 8 mars.

«Il ne nous semble pas que les deux parties aient, à ce jour, la volonté politique de mener de véritables négociations», a-t-il ajouté tout en les appelant une nouvelle fois «à trouver les moyens de faire baisser la tension et de laisser la porte ouverte à une solution à deux Etats». Les Territoires palestiniens, Jérusalem et Israël sont en proie depuis début octobre à des violences qui ont coûté la vie à 181 Palestiniens, 28 Israéliens, un Américain, un Erythréen et un Soudanais, selon un décompte de l’AFP.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs