Les policiers exigent une meilleure protection et menacent de faire grève

Les policiers exigent une meilleure protection et menacent de faire grève
Photo News

Le SLFP Police dénonçait lundi des conditions de travail difficiles pour les policiers chargés de faire respecter le confinement. Le syndicat exige une redistribution des masques FFP2 par la police fédérale aux agents opérant sur le terrain et demande la levée d’une directive qualifiée de « kafkaïenne » et « peu sensible à la réalité journalière des agents de police ».

Le syndicat policier constate une augmentation des actes hostiles envers les agents chargés de faire respecter les mesures de protection, destinées à lutter contre la propagation du Covid-19. Les policiers sont notamment la cible d’éternuements et de crachats.

« Nous voulons un équipement individuel de masques FFP2 pour nos agents de police. Ils effectuent des interventions de proximité et travaillent donc dans les mêmes circonstances que le monde médical », estime Vincent Gilles, président du SLFP Police.

« Le SPF Santé publique a attribué un million de masques chirurgicaux et 150.000 masques FFP2 à la police fédérale. Nous demandons une redistribution de ces masques » aux polices locales, conclut le président du syndicat policier.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous