Georges-Louis Bouchez propose de défiscaliser les heures supplémentaires dans la grande distribution

Georges-Louis Bouchez propose de défiscaliser les heures supplémentaires dans la grande distribution
AFP

Le MR va soumettre au gouvernement trois propositions pour répondre aux divers impacts du coronavirus. Un : la défiscalisation des heures supplémentaires dans les secteurs à flux tendus comme la grande distribution. Deux : l’encadrement des dividendes, c’est-à-dire qu’au-delà de certains plafonds, une cotisation serait prélevée pour les entreprises faisant appel aux aides de l’Etat (chômage temporaire, report de cotisations fiscales et sociales, garantie bancaire). Trois : la déductibilité à 100 % des dons pour la recherche.

Invité de la matinale de Bel RTL, Georges-Louis Bouchez a suggéré de défiscaliser un total de 360 heures supplémentaires par an pour ces travailleurs, comme cela existe déjà dans le secteur horeca, a-t-il défendu.

Il estime qu’il pourrait s’agir là d’une forme de prime pour l’effort fourni par ces travailleurs en cette période difficile.

M. Bouchez avance également l’idée de permettre aux travailleurs aujourd’hui contraints au chômage temporaire de solliciter du travail dans la grande distribution afin d’y combler les éventuelles absences de personnel.

Interrogé sur les dividendes que de nombreuses entreprises s’apprêtent à verser à leurs actionnaires ce printemps, le patron des libéraux francophones s’est aussi dit partisan d’une « cotisation de responsabilité » sur ces montants « au-delà d’un certain plafond », qu’il n’a pas précisé toutefois.

« On ne veut pas que cela pénalise la classe moyenne, mais chacun doit faire un effort collectif » face à la situation actuelle, a-t-il conclu.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous