Tite, sélectionneur du Brésil, hanté par l’élimination au Mondial 2018: «Le match contre la Belgique m’empêche de dormir»

Photonews
Photonews

Il y a près de deux ans maintenant, la Belgique battait le Brésil 1-2 en quart de finale de la Coupe du monde 2018 en Russie. Une victoire face à une nation légendaire du football gravé à jamais dans les mémoires des supporters belges et des Diables rouges. Dans l’autre camp, on préférerait oublier ce mauvais souvenir. Et pourtant Tite, sélectionneur de la Seleçao, a avoué dans un entretien à France Football que ce match le tourmente encore aujourd’hui.

« Le football offre toujours deux lectures différentes d’un match : le résultat et la performance. Cela a été un grand match, mais pour moi, le résultat n’est pas révélateur de notre performance », estime Tite. « On méritait au moins la prolongation. De tous les matches que j’ai dirigés, c’est celui où on a le plus frappé au but, où on a montré le plus de créativité. C’est le 2e match où on a le plus cadré. Mais pas assez… Si tu n’es pas assez précis et efficace, à quoi bon… Ah, ce match… il me revient à l’esprit très régulièrement et m’empêche de dormir. »

Le sélectionneur brésilien n’a par ailleurs pas manqué de louanges à l’égard des Diables rouges. « D’un point de vue qualitatif, je pense que ce Brésil – Belgique était l’un des trois meilleurs matches de la Coupe du monde. Toute cette qualité dans les deux équipes. De Bruyne contre Neymar, Coutinho contre Hazard. De la qualité partout. La Belgique avait déjà une équipe rodée. Elle était mature, très forte dans la gestion des émotions. Elle avait un vécu de groupe supérieur au nôtre. Elle avait d’avantage d’expérience, et ses joueurs avaient déjà joué d’autres grandes compétitions. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10846212-031(2)

    Par Frédéric Larsimont

    Division 1A

    Entre Mehdi Bayat et Lucien D’Onofrio, la guerre est déclarée

  • Joshua Kimmich a inscrit le seul but du match à la 43
e
 minute d’un lob subtil.

    Par Rocco Minelli

    Allemagne

    Le Bayern Munich referme la Bundesliga

  • @News

    Par Philippe Gerday

    Allemagne

    Bundesliga: Dortmund au pied du mur… rouge

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous