Accueil Société

Coronavirus: réouverture en vue pour les recyparcs wallons

Fermés depuis le 18 mars, plusieurs recyparcs wallons (mais pas tous) devraient bientôt rouvrir leurs portes. « Mais de façon contrôlée », précise-t-on au cabinet de la ministre de l’Environnement Céline Tellier. Les syndicats, eux, fulminent.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 3 min

Les recyparcs wallons vont-ils bientôt être à nouveau accessibles ? Alors que la Région flamande vient d’acter cette réouverture sur l’ensemble de son territoire pour le 7 avril prochain, la ministre wallonne de l’Environnement Céline Tellier (Ecolo) semble fort tentée d’en faire de même. « Mais cette mesure ne concernera pas l’ensemble des 230 recyparcs répartis parmi les 262 communes wallonnes. Tout dépendra de la demande des bourgmestres, des intercommunales, ou même de la DNF (Département de la Nature et des Forêts) intéressés par cette réouverture, ainsi que de la mise en œuvre de certaines mesures visant à accompagner celle-ci », insiste Gilles Schobbens, chargé de communication de la ministre Tellier, qui doit s’exprimer sur la question ce mercredi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jean Knapen, mercredi 1 avril 2020, 13:01

    Source : Le Soir, ce jour. Propos du Dr Emmanuel André Coronavirus: passer 15 jours à domicile ne suffit pas, «il faut maintenir les efforts que nous réalisons» Suite à des informations circulant sur les réseaux sociaux, Emmanuel André a expliqué que rester 15 jours à domicile, n’est pas suffisant pour reprendre une vie sociale. Comme chaque jour, le Centre de crise et le SPF Santé publique ont communiqué sur l’évolution et la propagation du coronavirus dans notre pays. La tendance des derniers jours, indiquant une baisse de l’intensité de l’épidémie dans notre pays, se poursuit. Mais les efforts doivent être poursuivis. Parmi les points mis en avant lors de cette conférence de presse, Emmanuel André a expliqué l’importance de continuer à respecter le confinement. « Suite à des informations qui circulent sur les réseaux sociaux, à propos de gens qui considèrent qu’après avoir passé deux semaines à la maison, sans symptômes, considèrent qu’ils ne sont pas infectés et peuvent donc reprendre progressivement une vie sociale. » « Nous voulons insister sur le fait que c’est extrêmement important de maintenir tous les efforts que vous avez faits, pour plusieurs raisons. D’une part, avec les mesures que nous avons prises, nous avons divisé la société en plein de petits groupes entre lesquels nous avons limité les ponts, pour éviter que le virus ne circule d’un groupe à l’autre. C’est effort porte ses fruits, mais prend du temps à le faire. » « Si nous recréons certains de ces ponts, le virus va continuer à circuler au sein de notre communauté. Il y a un grand nombre de personnes qui sont encore porteuses, même sans avoir de symptômes, donc il est possible que vous soyez infectieux pour les autres. Ce n’est pas le moment de reprendre ce type d’activité sociale, mais aujourd’hui vous devez maintenir les efforts que nous réalisons tous ensemble. » Voir aussi confinement: guide des déplacements autorisés ou tolérés. Est-il bien cohérent de rouvrir les Recyparcs ?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs