Accueil Monde

Solidarité européenne: les Pays-Bas soufflent le chaud et le froid

Le ministre des Finances néerlandais, Wopke Hoekstra, a reconnu avoir manqué d’empathie à l’égard des pays du Sud. Mais sur le fond, fait du sur place.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Il n’y a pas encore de quoi crier de joie, mais c’est un premier pas vers la désescalade entre les pays du Sud et les Pays-Bas sur la solidarité européenne en réponse au choc économique du Covid-19. Le ministre néerlandais des Finances, Wopke Hoekstra, a reconnu mardi ne pas avoir montré d’empathie envers les pays du Sud. Il a estimé ne pas avoir pu montrer « suffisamment » ce qu’il était prêt à accepter en matière de solidarité, soulignant toutefois que la crise était principalement « sanitaire ». La solidarité que les Pays-Bas sont prêts à offrir devait être « raisonnable ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Congo Hold-up: la folie dépensière du Sommet de la Francophonie à Kinshasa

Luxueux « cadeaux », contrats passés sans appels d’offres, montants exubérants… : le détail des comptes de l’organisation du Sommet de la Francophonie tenu en 2012 à Kinshasa est accablant pour l’État congolais. 90 millions de dollars ont été dépensés pour deux jours de Sommet. La Belgique y avait versé son obole.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs