Ottignies/LLN et Wavre ne veulent pas du déploiement de la 5G annoncé par Proximus

Ottignies/LLN et Wavre ne veulent pas du déploiement de la 5G annoncé par Proximus

Les communes d’Ottignies Louvain-la-Neuve et de Wavre ont réagi négativement mardi à l’annonce par Proximus du déploiement de la 5G sur une partie de leur territoire. Le collège communal d’Ottignies Louvain-la-Neuve dit avoir « découvert avec stupeur » que l’opérateur envisageait ce déploiement, alors que la majorité s’est toujours montrée prudente à propos de l’installation de nouvelles antennes GSM. Même son de cloche du côté du bourgmestre de Wavre qui se dit « totalement scandalisé » d’être mis devant le fait accompli.

« La ville d’Ottignies Louvain-la-neuve, qui n’a absolument pas été tenue informée des intentions de Proximus, est scandalisée par cette manière de procéder et de communiquer, sans aucune concertation », indique le collège de la première dans un communiqué de presse.

La Ville rappelle par ailleurs qu’elle a introduit récemment un recours contre un permis délivré pour le placement d’une antenne GSM à Limelette et annonce qu’elle restera sur cette ligne alors qu’une enquête publique doit débuter pour une autre antenne, destinée à desservir le futur quartier Athéna.

Dans la foulée, le collège communal ottintois se demande qui a donné l’autorisation à Proximus pour déployer la 5G sur le territoire de 30 communes, et sur quelles bases réglementaires cette autorisation a éventuellement été donnée.

La Ville regrette par ailleurs que cette annonce intervienne en pleine crise sanitaire et elle demande à Proximus de renoncer à ce déploiement en l’absence de concertation avec la population et d’analyse sur l’innocuité de cette technologie.

Réaction similaire à Wavre, qui demande à Proximus de prendre contact avec les autorités locales avant d’envisager le déploiement de ces technologies sur son territoire.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous