Coronavirus: les voyages annulés pourront être remboursés après 12 mois

Coronavirus: les voyages annulés pourront être remboursés après 12 mois

Les voyageurs qui ont vu leur voyage annulé en raison des mesures de couronnement pourront demander un remboursement après douze mois. La ministre Nathalie Muylle l’a annoncé mercredi dans l’émission « De Inspecteur » sur Radio 2 et également dans « De Standaard ». Auparavant, il n’était possible de réserver ce voyage qu’à nouveau.

Fin mars, la ministre de la consommation et de l’économie, Nathalie Muylle (CD&V), a décidé que le secteur des voyages serait autorisé à remplacer un voyage annulé par un bon d’échange. Grâce à ce bon, les personnes concernées peuvent réserver un nouveau voyage à une date ultérieure, pour le même montant. Une compensation en espèces n’était pas possible et les voyageurs devaient accepter le bon.

Critiques de Test-Achats

Selon De Standaard, cela a conduit à de vives critiques de la part de l’organisation de consommateurs Test-Achats. Selon l’organisation, il doit exister une option pour être remboursé d’un voyage.

Après les critiques et la consultation du secteur du voyage, la ministre Muylle a maintenant ajusté la décision. À l’instar de la France, les voyageurs concernés ont toujours le choix entre un bon d’échange ou un remboursement en espèces. Cependant, un remboursement ne peut être demandé qu’après douze mois, selon le ministre Muylle dans l’émission « L’Inspecteur » de Radio 2. Le tour-opérateur a alors 6 mois pour payer. Au cours de ces douze mois, le bon peut être utilisé.

Un projet d’arrêté royal avec les règles de compensation ajustées est prêt et sera présenté au gouvernement cette semaine, selon le ministre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous