Accueil Opinions Cartes blanches

«Gérer l’urgence… puis réinventer l’avenir»

La crise sanitaire va creuser les inégalités sociales. Personne ne doit être oublié. Pour qu’ensuite, on repense l’avenir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 16 min

L’urgence absolue est de sauver des vies et de préserver la santé de la population. La décision rapide de confinement prise par les autorités a été la bonne et, même si elle est insuffisante, il est très important qu’elle soit respectée.

Mais à l’heure où des millions de personnes risquent de voir leurs revenus fortement amoindris ou de se retrouver dans des situations de précarité exacerbées, l’urgence est également sociale. Plus que jamais.

Syndicats, mutuelles, mouvements associatifs, professeurs, artistes, citoyennes et citoyens engagé.es travaillent d’arrache-pied pour que personne ne soit oublié et pour dénoncer cette précarisation sociale.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Pourveur , lundi 6 avril 2020, 15:18

    Je signe des deux mains cette carte blanche. j'espère que les lendemains de ette triste période auront comme corollaire plus de justice sociale. Tout citoyen a le droit de vivre décemment.

  • Posté par Marlier Jacques, mercredi 1 avril 2020, 11:35

    Je signe également.

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs