Accueil Société Régions Hainaut

La Wallonie picarde veut s’agrandir

Depuis longtemps, les trois communes veulent quitter l’arrondissement électoral de Soignies pour celui de Wallonie picarde. La réforme du paysage électoral leur offre cette occasion unique.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 3 min

Un tournant historique. Avec la réforme des arrondissements électoraux qui se profile, la Wallonie picarde nourrit l’espoir de bientôt intégrer les trois communes qui lui manquent cruellement : Lessines, Enghien et Silly. En effet, les trois cités sont depuis toujours attachées à l’arrondissement électoral de Soignies. Mais à part des députés et quelques bulletins de vote, les trois communes du Hainaut occidental ne partagent pas grand-chose avec les autres villes de cet arrondissement au contraire de celui de Tournai-Ath-Mouscron. « Nous faisons partie du même bassin de vie, explique Rudy Demotte, président du conseil de développement de Wallonie. Ces trois communes sont d’ailleurs intégrées aux mêmes structures communes : l’intercommunale de développement économique Ideta, la Chambre de commerce ou encore la télévision locale, No Télé. Leur intégration dans l’arrondissement de Wallonie picarde est naturelle. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs