Accueil Opinions Cartes blanches

«Le difficile confinement des adolescents»

Entre vitalité et insouciance, les adolescents vivent mal cette crise sanitaire. Voici quelques clés de compréhension.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

Psychologue et grand-père, il me semble utile d’apporter le fruit de cette double expérience nourrie de précieux échanges avec le Pr Jean-Yves Hayez, pour éclairer la difficulté des jeunes à respecter les impératifs actuels du confinement et de la distanciation « sociale ».

Tous, nous sommes confrontés à un certain nombre de jeunes qui enfreignent les règles protectrices qu’impose l’épidémie de coronavirus. Parents et grands parents y sont confrontés dans leurs cercles familiaux et amicaux. Les médias, comme les autorités publiques, nous informent régulièrement des comportements problématiques de certains, notamment des infractions commises par des adolescents et « adulescents ». Ce faisant, ces jeunes exposent leur santé, celle de leur entourage et de leurs concitoyens. Ils se mettent en danger et nous mettent en danger. Ils alimentent la crise sanitaire, en prolongent la durée et en augmentent le double coût économique et, surtout, en vies humaines.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par BOUFFIOULX Bertrand, jeudi 11 juin 2020, 11:31

    Toute cette démonstration est très jolie, si ce n'est que dans le cas présent, la transgression d'inconscients peut entrainer la mort...même de personne de l'entourage proche. Il y a aussi d'autres questions à se poser, comme par exemple, pourquoi les jeunes d'aujourd'hui ne sont plus capables de sens critique, ne sont plus capables de prendre du recul et d'adapter leurs actes en fonction de la situation? Adulescents? Trop facile de dire et d'écrire partout que l'adolescence se poursuit jusqu'à 30 ans aujourd'hui! Des oisillons devenus morphologiquement "adultes", mais qui attendent toujours la becquée dans leur nid trop exigu!

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs